Ben interview avec Pix11 Morning News

Ben était ce matin en compagnie des présentateurs de Pix11 Morning News dans le cadre de la promotion du film « Le Septième fils » . Découvrez son interview ci-dessous :

Posté le 30 janvier 2015 , dans Non classé •   Commentaire (0)

Le septième fils – Making of Exclusif

Posté le 29 janvier 2015 , dans Non classé •   Commentaire (0)

Sons of Liberty – 3 Episodes & photos

Vous pouvez regardé les trois épisodes de « Sons of liberty » sur le site de la chaine History (VO) :


SONS OF LIBERTY – Episode 1 : « A Dangerous Game »

SONS OF LIBERTY – Episode 2 : « The Uprising »

SONS OF LIBERTY – Episode 3 : « Independence »


ON SET :

10603358_1567539890153399_607027396874426429_n 10948860_795026640572657_1389589555_n 10949035_1586045478298021_1400516106_n sol

STILLS :

bbfra_soll (1) bbfra_soll (2) bbfra_soll (7) bbfra_soll (8)

PHOTOS PROMOS :

bbfra_soll (2) bbfra_soll (3) bbfraa SCN140115Liberty.jpg

Posté le 29 janvier 2015 , dans Non classé •   Commentaire (0)

Interview avec ‘ Good Day L.A. ‘

Ben était ce matin en compagnie des présentateurs de  » Good Day L.A.  » dans le cadre de la promo de  » Sons of liberty « . Découvrez l’interview en vidéo ci-dessous :

Los Angeles News | FOX 11 LA KTTV

Posté le 26 janvier 2015 , dans Non classé •   Commentaire (0)

‘Sons of Liberty’ & Playing Sam Adams

ben-barnes-sons-liberty-interview

Qu’y avait-il dans la prémisse de la mini-série et dans votre personnage en particulier que vous a donné envie d’être une partie de celui-ci?

Ben Barnes :  » Eh bien, je pense que je n’étais pas vraiment au courant de cette époque particulière de l’histoire. Vous savez, j’en savais un peu plus sur George Washington, Benjamin Franklin et John Adams, de la série de HBO. Mais je ne connaissais pas vraiment Sam Adams et je ne savais pas que tous ces personnages célèbres, avaient tous fait partie du même combat et de la même époque, du même genre de révolution. Donc je me suis assis et j’ai lu les trois épisodes, cela m’a pris environ cinq heures à peu près. [Il a été écrit] avec Sam Adams qu’il était en quelque sorte le protagoniste et en suivant ce gars, nous rencontrons au début on découvre qu’il noit son chagrin dans une pinte, mais qu’il à un peu de ce Robin des Bois-esque qui à un franc-parler sur les impôts au nom de sa communauté. Puis six heures plus tard nous le voyons dans le Congrès de Philadelphie donner un discours sur la nature de la liberté et tous ce genre de thèmes copieux. Et je me suis dit « C’est une super transition ».

Il n’était pas un homme que je connaissais très bien, du coup j’ai fais des recherches sur lui. J’ai eu un peu de liberté pour ce personnage, de le présenter comme je l’imaginais à la lecture de cette histoire très excitante à propos de cette période très essentiel dans la fondation du pays. Et puis j’ai parlé avec la directrice et elle était très désireuse que ce soit un courageux, un genre amusant à cette époque, qui m’a mis entièrement dedans parce que nous avons vu beaucoup d’adaptations … il y a eu beaucoup d’histoires sur cette époque et l’ère suivante avec la guerre d’Indépendance mais jamais bourré d’action et d’une façon aussi amusante que cela.  »


Qu’avez vous pensé de tourné une histoire américaine comme celle-ci en Roumanie?

Ben Barnes:  » Eh bien, je pense évidemment que c’est très difficile de filmer dans dans un Boston moderne, un Boston de 1765 alors que rien n’à la même apparence. Vous avez besoin d’une toile vierge et je pense que la Roumanie est connu pour ces grandes équipes et ces constructeurs. Et quand je suis arrivé en Roumanie il y avait ces structures en bois qui ressemblaient à des échafaudage en bois et j’ai pensé, ‘Quand nous aurons besoin de filmé sur ce lieu du Boston Square, ça ne sera jamais prêt à temps.’ Et puis nous sommes allés tourné sur certains endroits, même sur le domaine où Vlad l’Empaleur à empalé ses victimes à Bucarest. Nous avons tourné certaines scènes de guerre là-bas. Mais au moment où nous sommes rentrés à l’atelier sur le Backlot, nous avons eu cette vue de 360 degrés où vous pouvez marcher dans les ruelles, ou on pouvait marcher dans une écurie de chevaux, tourner autour et voir un navire tout fait flottant dans l’eau. Ils ont vraiment mais vraiment fait tout cela et je pense que c’était juste une question d’argent et d’un ensemble de constructeurs extraordinaires. C’est la raison pour laquelle ils ont décidé d’y tourner en partant d’une toile vierge, je pense.  »


Vous avez dit que vous avez lu les scripts et que vous avez également fait des recherches. Qu’est-ce que vous avez trouvez dans votre recherche qui n’était pas dans les scripts et était-ce un aspect particulier de Sam Adams qui vous à bloqué?

Ben Barnes:  » Je pense qu’il y avait des choses que j’ai découvert sur lui dans les biographies qui lui sont consacrés. Les délais sont parfois légèrement étirés ou condensés de diverses manières. Ce que je veux dire c’est que tous les événements se sont de toute évidence passé ainsi, comme des faits précis pour que la chaine History puisse le faire, sur la base de ce que nous savons. Mais les délais ont parfois été modifiés afin de raconter l’histoire de la façon la plus excitante.

Vous savez, l’aspect de collecteur d’impôts de Sam Adams a été un peu plus tôt qu’il n’y paraît lorsque vous regardez, même si c’est la première chose que vous voyez. Mais il était aussi dans un grand dilemme entre entrer dans le clergé ou suivre son coeur dans la politique, essentiellement. J’ai découvert qu’il avait perdu une femme, plusieurs enfants et des frères et sœurs à diverses maladies, et c’était quelque chose qui n’était pas particulièrement dans le script et que je voulais intégré. Ils m’ont permis d’ajouter dans la partie de perdre sa femme, juste pour un peu plus de trame de fond personnelle tout doucement cousu et c’est ce qui a été fantastique. Je voulais rendre hommage à l’histoire personnelle de Sam Adams ainsi qu’à ce qu’il a accompli.

J’ai écouté quelques livres audio de la période lorsque nous étions en train de filmer. Et nous sommes arrivé à une scène lorsque l’un des navires de John Hancock est saisis par les Britanique, et là j’ai pensé ‘Oh, c’est exactement ce que je imaginais! ‘[Rire]. Je ne pense pas que cette scène soit intégré au montage , mais ce finale de la série mais c’est une chose passionnante quand vous réalisez que vous essayez de représenter quelque chose qui a effectivement eu lieu.  »


Comme vous puisé dans le rôle, il n’y a rien que vous étiez surpris d’apprendre sur vous-même?

Ben Barnes:  » J’ai été surpris d’apprendre que j’en connaissais très peu sur cette période. Je pense que c’est peut-être ce qui vient d’être instruits dans un système scolaire britannique qui veut gommer tout ce qui a à voir avec la dissolution du vaste Empire britannique qui existait avant cette date. Mais, vous savez j’en savais un peu à propos de George Washington et Benjamin Franklin, mais je n’avais aucune idée qu’ils avaient tous été dans la même pièce, en même temps, et travaillant sur les mêmes choses. Vous les voyez sur les billets de dollars et vous les voyez sur les bouteilles de bière et vous vous faites l’histoire par vous-même, mais je ne savais pas comment cette bande de personnages était unis.

J’ai aussi découvert que les uniformes rouges des British me vont parfaitement. Il y a une scène où nous nous menaçons à coup d’arme à feu et nous sommes habiller comme les « Redcoats ». C’était le seul costume que je n’ai pas eu besoin d’arrangement, il a été juste parfaitement serré. J’ai bien aimé me pavaner ce jour-là sur le plateau avec les Américains qui jouaient les Pères fondateurs en disant ‘Je ne sais pas pour vous les gars, mais je pense que le rouge est ma couleur. Il vient de s’adapter parfaitement.  »


Est ce que vous avez une approche différente lorsque vous jouez un personnage historique réel de quand vous jouez un personnage de fiction?

Ben Barnes:  » Je pense que vous devez traiter tout ça comme une fiction sauf si c’est quelqu’un de toute évidence que les gens connaissent. Si vous faites une impression de quelqu’un qui existe, dont il y a des photos, et que les gens connaissent, alors vous devez être de toute évidence un peu plus prudent. Mais j’ai voulu honorer les scripts qui avaient été écrits et l’histoire qu’essaye de donné la chaine History. Mais là aussi comme je le disais, quand vous voyez ces petits détails au sujet de la prêtrise ou du faite de perdre une épouse et les enfants dès le début, vous voulez introduire ces éléments comme vous pouvez, de façon à ce qu’il se sente sans faille mais c’est le faite même d’ajouter quelque chose à la situation du caractère. Je pense que vous le devez.

J’ai joué quelques caractères qui ont vraiment existé mais ils vivent donc c’est en quelque sorte, différent. Mais je n’avais pas encore rencontré le défi de jouer quelqu’un que les gens connaissent bien et qu’ils savent comment il marchait. Je pense que ce serait un défi différent. Comme Eddie Redmayne vient de faire dans « The Theory Of Everything » ce qui est étonnant. Je n’ai jamais eu un tel défi. Mais c’était un défi passionnant pour moi parce que je pouvais choisir les facettes du vrai Sam Adams que je voulais montré.  »


Après avoir travaillé sur Sons of Liberty, il y a une figure historique dans la mini-série qui vous auriez pu représentés ?
 
Ben Barnes:  » Je pense que ce sont des gars que j’ai trouvé assez intimidant parce qu’ils sont tous entêté avec des idées fortes et vives de la façon dont ils voulaient. Sur l’avenir de leur pays et l’avenir de leur communautés. Ils y approchaient tous de différentes façons et il y avait beaucoup de débats sur la façon avec laquelle ils les réaliseront et même si c’était les mêmes objectifs. Je ne sais pas si je suis assez audacieux pour rivaliser avec ça, mais je les aurais certainement trouvé fascinants.

La chaine History avait fait un quiz en ligne où vous pouvez répondre à un tas de questions à choix multiples avec des images. C’est tout un quiz amusant! J’ai fait le test et la première fois que je l’ai fait, j’ai fini avec Joseph Warren même si j’essayais de répondre aux questions comme Sam Adams. Je voulais être moi-même, évidemment, mais à la fin du questionnaire, je ne l’était pas. Probablement parce que Joseph Warren peut être plus d’un romantique ou autre … Je n’ai aucune idée de comment j’ai fini par avoir ce caractère. Mais je pense que Benjamin Franklin serait le plus amusant à voir autour d’une bière parce qu’il était un peu une canaille. Je pense qu’il aurait probablement quelques bonnes histoires.  »


Les costumes étaient nécessaire pour aider à recréer l’époque, donc c’était comment de porté les costumes dans Sons of Liberty?

Ben Barnes:  » Notre costumière a beaucoup d’expérience dans les travaux à cette époque et elle était très, très réfléchi. Elle m’a aidé à choisir une couleur de signature pour le caractère lorsque vous le rencontrez au début et il porte tous ces verts et bruns terreux. Et puis il obtient ce gilet quand nous arrivons à la Boston Tea Party, c’est cette couleur bordeaux profond, puis il a cette veste comme le manteau dans Assassin’s Creed qui est une sorte de grand manteau d’action qui a une doublure bordeaux. Et à la fin, il est dans ce fameux costume trois pièce rouge que Sam Adams porte si vous regardez sur Wikipedia et cliquez sur la photo de Sam Adams. En fait, ma première pensée était : la panique complète. Il faisait si chaud en Roumanie en été quand nous tournions et ces manteaux avaient deux épaisseur de laine. J’ai directement pensé que les séquences d’action allaient être difficile. Mais en fait, nous avons fini le tournage de plusieurs scènes d’actions la nuit qui à rendu les choses plus supportable. Mais les costumes étaient absolument magnifique à regarder. […] Ils vous donnent une certaine allure lorsque vous marchez. Il y a une certaine confiance qui s’installe quand vous avez foi dans les costumes, vous n’avez pas à vous soucier de l’image que vous présentez. Vous pouvez vous concentrer sur les moments et les émotions de la scène. « 

SOURCE


Posté le 25 janvier 2015 , dans Non classé •   Commentaire (0)

Jackie and Ryan – Trailer #1

Le premier trailer de  » Jackie and Ryan  » est enfin disponible sur internet. Je vous laisse le découvrir en cliquant sur le lien ci-dessous :




CAPTURES :

43d14895191565e1c791acfe8b5945b4 0218 43d14895191565e1c791acfe8b5945b4 0563 43d14895191565e1c791acfe8b5945b4 1423 43d14895191565e1c791acfe8b5945b4 2733

Posté le 14 janvier 2015 , dans Non classé •   Commentaire (0)

Bello Mag – BTS & Interview

Posté le 14 janvier 2015 , dans Non classé •   Commentaire (0)

Ben Barnes – Q&A and Selfie

BBFRA_self (1) BBFRA_self (2) BBFRA_self (3) BBFRA_self (4)

Quel est votre fond d’écran sur votre téléphone et / ou de l’ordinateur?
Sur mon téléphone, c’est une photo de mon frère dans un match de boxe et sur mon ordinateur c’est une photographie de Londres tournant du jour à la nuit.


Lorsque vous entrez dans un bar, que pensez-vous généralement commander?
Habituellement, une lager mais je varie parfois pour un whisky ou un gin tonic.


Quel est le seul mot que vous êtes coupable d’avoir utilisé trop souvent?
J’avais l’habitude d’utiliser le mot «épique» trop souvent dans les interviews. Mais celui qui me dérange, c’est quand je me surprends en disant « il était comme … » pour « Il a dit … »


Quelle est la dernière chose que vous avez cherché sur Google?
Salon de jardin.


Quand étais-ce la dernière fois que vous êtes allé à un théâtre?
Je suis allé au Théâtre National pour voir une pièce de théâtre sur la vie dans les bidonvilles de l’Inde en Décembre.


Quelle émission de télévision tout le monde devrait regardé ?
Je viens de regarder Black Mirror la série de Charlie Brooker qui était sombre et intrigante.


Et quel émission de télé est votre petit plaisir ?
« The Voice ». Adam Levine et Blake Shelton sont un excellent duo comique.


Quel est le premier CD que vous avez acheté?
C’était encore des cassettes et c’était « Waterfalls » de TLC et « Gangsta’s Paradise » de Coolio.


Quelle est la seule nourriture dont vous ne pouvez pas résister?
La pizza ou la nourriture indienne.


Quelle musique écoutez-vous actuellement?
L’album de Hozier et « Caustic Love » de Paolo Nutini.


Quel film vous fait rire le plus?
« This is Spinal Tap » me fait rire à chaque fois.


Quelle est votre jour préféré dans l’année?
Le jour de Noël


Quelle est votre emoji préférée?
enhanced-mid-29746-1421175005-24


Choisissez-en un: chatons ou chiots?
Chiots


New York ou Los Angeles?
Los Angeles


Comédie ou drame?
Drame


Bacon ou Nutella?
Bacon … Ces questions sont plus en plus difficile!


Café ou thé?
Thé


Années 80 ou des années 90?
Enfant des années 80


Et enfin : dit nous un secret ?
Mais alors, il ne sera plus un secret.

SOURCE

Posté le 13 janvier 2015 , dans Non classé •   Commentaire (0)

Bello Magazine – Janvier 2015

555

Ben apparaît dans l’édition de Janvier 2015 du «  Bello Magazine  » ou un article lui est consacré. Retrouvez dès à présent les scans de celui-ci en cliquant sur les liens ci-dessous :

444 333 222 111

Posté le 03 janvier 2015 , dans Non classé •   Commentaire (0)

Happy New Year

10730221_1559416177632437_4188635233832872155_n

Posté le 01 janvier 2015 , dans Non classé •   Commentaire (0)

Older Posts »